édition du 5 février 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Syndicalisme

login bonus bodog poker set_login bonus Mobile version of football website betting_m88?poker

TORONTO, le 25 janv. 2019 - Unifor a lancé un appel au boycottage des véhicules de General Motors (GM) fabriqués au Mexique pour protester contre les plans du constructeur automobile de réduire la fabrication canadienne et américaine tout en augmentant la production au Mexique.

« GM est assez arrogante pour penser qu’elle peut voler des emplois au Canada sans répercussions, a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. GM fait le choix d’étendre ses activités au Mexique tout en abandonnant les collectivités qui l’appuient depuis des générations, mais il ne fait aucun doute que les consommateurs canadiens et américains peuvent également faire des choix. »

L’appel au boycottage est spécifique aux véhicules fabriqués au Mexique pour envoyer un message à GM que ses clients ne participeront pas à l’exploitation et à la trahison des travailleurs.

En cette période de profits records, GM prévoit mettre des milliers de Canadiens au ch?mage en fermant son usine d’Oshawa de qualité supérieure et ses quatre installations américaines, tandis que l’entreprise prend de l’expansion au Mexique pour profiter des bas salaires et de l’absence de droits de la personne et du travail.

En 2014, GM a confirmé ses plans d’investir 5 milliards de dollars américains pour doubler sa production au Mexique. Si GM ferme l’usine d’Oshawa, d’ici 2020, l’entreprise aura réduit sa production annuelle au Canada de 418 000 véhicules (67 %), tout en augmentant sa production annuelle au Mexique de 304 000 véhicules (47 %), juste avant l’expansion annoncée au Mexique.

« GM va exploiter encore plus les travailleurs mexicains juste avant l’entrée en vigueur de l’ACEUM, a déclaré M. Dias lors d’une conférence de presse à Toronto. L’usine d’Oshawa est une usine très performante et viable que la cupide General Motors abandonne dans le seul but de gonfler ses profits en versant aux travailleurs mexicains des salaires de misère. »

Unifor continue de demander aux consommateurs de manifester leur appui en achetant des véhicules fabriqués par des syndicats nord-américains, y compris des produits GM (une liste se trouve ici). Le syndicat a également lancé un nouveau message publicitaire télévisé qui explique comment identifier l’endroit où votre véhicule est fabriqué grace à son numéro d’identification du véhicule. Pour obtenir de plus amples informations, visitez SauvonsOshawaGM.ca.

« Nous demandons à tous les Canadiens d’adopter cette position pour défendre nos emplois et pour défier les sociétés internationales qui cherchent à accro?tre leurs bénéfices en profitant des travailleurs », a déclaré M. Dias.

Unifor

à propos du projet Unifor?

Depuis deux ans, le SCEP et les TCA ont entrepris le processus de création du nouveau syndicat Unifor. Plusieurs comités composés des membres des deux syndicats ont ainsi travaillé à élaborer les structures, les statuts, le nom et le logo, les politiques, l’intégration, etc. du syndicat Unifor. L’an dernier, les congrès nationaux des deux organisations ont approuvé le processus alors que cette fin de semaine (30 ao?t-1er septembre 2013), se déroule le congrès de fondation à Toronto.

Un message, un commentaire??

modération a priori

Ce forum est modéré a priori?: votre contribution n’appara?tra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous??
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Syndicalisme

Sections

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...

Abonnez-vous à la lettre