édition du 12 février 2019

Une tribune libre pour la gauche québécoise en marche

Environnement

fun88?logo_Welfare offer william hill horse racing_best football prediction site free

Nature Québec demande à Québec de revenir à la charge et de ne pas accepter d’évaluations environnementales distinctes pour le projet Gazoduq/énergie Saguenay qui propose d’acheminer du gaz fossile de l’Ouest canadien, pour ensuite le comprimer sous forme de GNL et l’exporter.
.

Selon l’organisme, le Québec peut, avec Ottawa, convenir de créer une commission d’examen conjoint pour faire l’évaluation globale des projets de pipeline gazier et d’usine de GNL (avec terminal sur le Saguenay) comme le permet une entente signée en mars 2010 et toujours en vigueur. Nature Québec réagit ainsi à l’aveu d’impuissance exprimée publiquement par un représentant du cabinet du ministre de l’environnement face à la possibilité d’évaluer globalement les impacts du projet de Gazoduq et d’usine/terminal qui ne pourraient pourtant exister l’un sans l’autre.

Nature Québec considère que la société en commandite GNL Québec use d’artifices légaux pour éviter une évaluation globale des deux sociétés (Gazoduq et énergie Saguenay), dont elle est l’actionnaire majoritaire. Nature Québec, avec 35 organismes environnementaux et citoyens, a exprimé la semaine dernière que ce n’est qu’avec une évaluation globale de ce type que l’on pourra juger des impacts de ce projet sur le Fjord, sa biodiversité (notamment sur les bélugas) et sur le climat par le calcul des gaz à effet de serre (GES) générés par l’ensemble du projet, en amont et en aval.

Actuellement, l’entreprise GNL Québec S.E.C a plut?t choisi de tron?onner son projet et de le faire évaluer séparément par les autorités provinciales et fédérales.

Les groupes réclament donc du gouvernement Legault qu’il exige une seule évaluation globale du projet (incluant les émissions de GES en amont et en aval, le pipeline gazier, l’usine de GNL, le terminal et le transport maritime), et qu’il fasse appliquer les modalités de l’entente Canada-Québec de 2010 qui prévoit l’établissement d’une commission d’examen conjoint Québec-Ottawa dans des projets qui touchent les deux juridictions.

Un projet qui rappelle énergie Est par son ampleur

Le projet Gazoduq/énergie Saguenay de GNL Québec S.E.C vise à exporter du gaz fossile de l’Ouest canadien jusqu’au Saguenay, où il doit être liquéfié et transporté par voie maritime jusqu’aux marchés internationaux, notamment l’Asie. Le projet initié par des investisseurs américains représenterait au total des co?ts de près de 14 milliards de dollars canadiens (4,5 G$ pour le gazoduc ; 9,5 G$ pour l’usine, les réservoirs de stockage et le terminal maritime).

Rappelons que le gaz qui serait exporté serait d’origine fossile et que le projet augmenterait de manière significative le trafic maritime sur le Fjord-du-Saguenay et dans une large portion de l’habitat essentiel des bélugas du Saint-Laurent. Christian Simard, directeur de Nature Québec, rappelle : « Il est inacceptable d’user d’un artifice juridique pour diviser ce projet en deux et le faire évaluer selon des processus totalement différents. Sans gazoduc, pas d’usine et sans usine, pas de gazoduc. Il doit y avoir une évaluation globale de ce projet sans quoi il sera impossible d’en évaluer correctement les impacts sur l’environnement et le climat. »

Le projet présenté, quand on le cumule avec les autres projets industriels sur le Saguenay, est notamment incompatible avec la Loi sur les espèces en péril qui protège l’habitat du béluga du Saint-Laurent, une espèce en voie de disparition. Il entre aussi en contradiction avec la Stratégie maritime du Québec qui prévoit la création d’aires marines protégées et la limitation des impacts de la navigation.

Dans la partie du pipeline gazier, il occasionnera le déboisement d’une
bande 30 mètres de large sur plus de 700 kilomètres de long en fragmentant d’importants habitats fauniques dont celui du caribou forestier,

Un message, un commentaire??

modération a priori

Ce forum est modéré a priori?: votre contribution n’appara?tra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous??
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème : Environnement

Sections

Presse-toi à gauche ! propose à tous ceux et celles qui aspirent à voir grandir l’influence de la gauche au Québec un espace régulier d’échange et de débat, d’interprétation et de lecture de l’actualité de gauche au Québec...

Abonnez-vous à la lettre